Littérature, Twittérature

Comprenant qu’elle ne serait jamais assez parfaite …

Bonsoir à tous,

Pour ce soir une nouvelle twittstory. Je vous préviens tout de suite, elle est triste. Mais j’espère que vous l’aimerez quand même.

« Comprenant qu’elle ne serait jamais assez parfaite son teint pâlit, ses yeux se vidèrent et elle mourût. »
Des mots jetés au vent et qui me sont parvenus je ne sais comment.
D’autres mots me sont ensuite venus en rêve.  Une jeune femme belle et triste qui semble être parfaite.
Dans l’oeil des autres en tout cas. Car au sien elle ne l’était pas.
Et pourtant que d’efforts perpétuels, quel désir d’être aimée je voyais dans son regard.
Donner toujours plus, chaque étincelle de son âme était un cadeau à ceux qu’elle aimait.
Les mots de plus en plus douloureux se déversaient dans mes songes.
Parfois des joies fulgurantes quand elle se sentait aimée.
Alors elle donnait encore plus. Elle donnait à s’en vider l’âme et le cœur.
Et ce n’était jamais assez. Jamais elle ne croyait mériter un regard, un sourire, un baiser.
Comment aurait-elle pu les mériter,elle si imparfaite et faible ?
Et chaque soir un peu plus le songe prend possession de moi.
La frontière entre la jeune femme et moi disparaît.
Un matin son reflet se superpose au mien avant de m’engloutir totalement.
Comprenant qu’elle ne serait jamais assez parfaite son teint pâlit, ses yeux se vidèrent et elle mourût.  

Ceinwynn

Publicités

1 thought on “Comprenant qu’elle ne serait jamais assez parfaite …”

  1. Salut…

    Beau billet, bien écrit, belle plume…
    Marrant, j’ai écrit ce matin un tweet comme « Les femmes nous parlent toujours de leur corps… Nous aimons leur corps, mais savent-elles que nous tombons pour leur regard amoureux? »

    Je le pense… Les femmes comme les hommes ne se trouvent jamais parfait! Moi non plus! Mais il est difficile d’apprendre que la perfection n’existe pas…
    Mais en tant qu’homme… je peux dire qu’il n’y a rien de plus beau qu’une femme heureuse, amoureuse, avec un regard qui parle…
    Les hommes, une fois arrivés à maturité (cela prend parfois du temps chez nous le sexe dit fort), aiment les femmes qui ont beaucoup dans le regard avec un joli corps… mais fuient ces « filles de magazine » qui ne dégagent rien…

    Et il n’y a rien de plus agréable que de sourire à un joli visage, que d’avoir les regards qui se rapprochent pour finir par un baiser passionné… un baiser qui lui aussi dégagera quelque chose… De la passion de la fusion…

    Alors… oui le monde est imparfait… Mais le bonheur sur un visage efface toutes les imperfections!

    Amitiés!!!

A votre tour :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s