Critique, Littérature

Coup de coeur littéraire: AutoGRObiaphie de Pierre Dupuis

Ink_well_by_ZsofiaGyukerBonsoir à tous,

Ce soir je vous propose une première: une critique de livre. Je n’en fais jamais mais j’ai tellement aimé ce livre que j’ai envie de vous le faire partager.
Il s’agit de l’AutoGRObiaphie de Pierre Dupuis édité chez Racine et Icare. Alors je vous vois venir: « elle fait partie de l’association, elle fait leur pub. » Je sais bien que vous dire que c’est faux ne servira à rien mais je le dis quand même:  c’est faux !

C’est juste une envie de faire découvrir un texte qui m’a vraiment touchée et un genre littéraire méconnu: l’autofiction. L’autofiction est un genre un peu à part où l’on met en scène sa propre vie. Mettre en scène ne veut pas dire que l’on raconte la vérité mais que l’on part d’éléments de sa vie pour en faire autre chose. Ma seule incursion dans ce domaine a été la lecture de Marguerite Duras et de son célèbre Amant. Voilà pour le préambule, maintenant passons au texte.

AutoGRObiaphie est une autofiction sous forme de textes courts dans lesquels l’auteur parle de tout sauf que ce qui a motivé cet ouvrage: une opération pour vaincre l’obésité et tous les changements qui en ont découlé. Pierre Dupuis l’explique dans l’avant-propos.
Je ne chercherais pas à savoir ce qui vrai ou non dans les textes. Ce qui m’intéresse c’est la claque que j’ai pris en les lisant, cette impression de plonger dans l’univers de l’auteur et me devenir lui. M’oublier totalement au profit de l’univers de l’auteur cela ne m’arrive presque jamais. La dernière fois c’était avec L’Ombre du vent de Carlos Ruiz Zafon, je n’avais pas pu me détacher du récit. Quand un auteur arrive à vous faire oublier qui vous êtes c’est que son pari est réussi.
Côté style, le récit court de mise dans cette autofiction est un bijou de précision. Trouver le mot juste n’est jamais facile et c’est tout le challenge de la concision. Le talent de Pierre Dupuis est de parvenir à résumer la complexité des sentiments en à peine quelques mots tout en en conservant toute la force.  Se mettre à nu sans tomber dans une logorrhée indigeste. C’est l’amour qui traverse le livre d’un bout à l’autre: l’amour que l’on perd, celui que l’on trouve, celui que l’on protège ou que l’on rêve.
Ne me demandez pas mon texte préféré : ils le sont tous. Petite mention particulière pour deux d’entre eux écrit avec Leila Rogon et Carine Roucan, l’auteur a poursuivi deux de leurs textes pour en faire un récit à deux voix. Le résultat est original et harmonieux.

J’espère vous avoir donné envie de découvrir Pierre Dupuis. Vous trouverez son AutoGRObiaphie sur le site des Editions Racine et Icare : http://www.racineeticare.com/autogrobiaphie-de-pierre-dupuis-autofiction-autobiographie-textes-courts-obesite,d,15998.htm

Bonne soirée à tous,

Ceinwynn

Publicités

1 thought on “Coup de coeur littéraire: AutoGRObiaphie de Pierre Dupuis”

A votre tour :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s