Critique, Littérature

Coup de foudre littéraire: Aki Shimazaki

AzamiVendredi dernier, je suis passée à la librairie qui se trouve à côté du bureau. J’avais une heure à tuer avec un café, je voulais donc m’acheter un livre. En fouillant un peu,je suis tombée sur un format inhabituel : un peu plus haut qu’un livre de poche mais beaucoup plus étroit. Il s’agissait de romans de l’auteure japonaise Aki Shimazaki qui vit à Montréal. Un peu à l’instinct, je fonctionne comme ça, je me suis décidée pour deux de ses romans.
Aki Shimazaki écrit sur le Japon intime, tout ce qu’on ne devine pas derrière les apparences de perfection montrées au monde. Dès les premières pages, je suis tombée amoureuse du style et du sujet. Le style est aussi délicat que l’ikébana et aussi poétique que les haïkus. L’auteure nous décrit l’intimité de ses personnages sans voyeurisme mais aussi sans détour. Aki nous fait entrer dans la vie feutrée des familles japonaises où couvent souvent des sentiments forts. Tout le carcan de la société japonaise apparaît dans les frustrations des personnages qui cherchent à s’évader de leur quotidien et dont les secrets les plus profonds remontent à la surface soudainement.
L’auteure propose plusieurs cycles composés de 5 romans. Dans chaque cycle, chacun des protagonistes devient le narrateur d’un épisode pour à la fin arriver à l’histoire complète. J’ai commencé par lire deux romans de deux cycles différents: Tsukushi et Azami. Je les ai dévoré à tel point que je m’en suis offert deux autres: Tonbo et Yamabuki qui encadrent l’histoire de Tsukushi. Il ne me manquera que les deux premiers opus de la saga « Au coeur du Yamato ».  J’aime beaucoup l’idée du glossaire pour expliquer les mots typiquement japonais qui émaillent le texte. Aki Shimazaki écrit en français et la pureté de la langue est vraiment étonnante. Je pensais qu’il s’agissait d’une traduction, pas du tout d’une non-francophone de naissance.
Je vous conseille vivement de découvrir cette auteure et son univers particulier. Aki Shimazaki est édité chez Lémac/Actes Sud. N’hésitez pas à me faire part de vos impressions.

Ceinwynn

 

Publicités

3 thoughts on “Coup de foudre littéraire: Aki Shimazaki”

A votre tour :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s