Musique

Musique Québécoise: Bears of Legend

Depuis le début de ce blog, je vous faire partager mes coups de cœur musicaux. Parfois, je vous parle d’artistes connus, d’autres fois je vous présente des groupes locaux. Après les Cowboys Fringants, place à Bears of Legend de Shawinigan; un septuor surprenant qu’une de mes collègues m’a fait découvrir il y a quelques jours.
Le groupe propose « un mélange unique et frissonnant de folk, de musique classique et de rock progressif autour d’une poésie à la fois imagée et mystérieuse. » J’aime beaucoup les musiques mélangées, quand les influences se mêlent et fusionnent. C’est un excellent moyen de voir que la musique classique, par exemple, n’est pas si ringarde que ça et qu’elle peut se marier avec tous les autres genres.
Pour le moment, le groupe a sorti 2 albums : Good Morning Motherland et Ghostwritten Chronicles. Une chose néanmoins m’étonne un peu: le peu de chansons en français, surtout quand on connaît l’orgueil des Québécois concernant la défense de la langue de Molière. Cela ne me dérange pas outre mesure mais quand même.
Pour découvrir l’univers de Bears of Legend c’est ici.

Je vous laisse découvrir, n’hésitez à me donner votre avis.

Ceinwynn

 

En bref, Musique

Musique québécoise: Les Cowboys Fringants

Je continue mon tour d’horizon de la culture québécoise. Aujourd’hui place aux Cowboys Fringants. Un groupe typiquement québécois tant dans sa musique que dans ses textes. Ils sont déjà connus en Europe où ils se sont souvent produits.
L’avantage d’être au Québec c’est de pouvoir aller voir des concerts d’artistes connus dans une ville de 50 000 habitants. Donc le 30 avril, direction le centre des Arts de Shawinigan pour aller les voir en concert.
Je vous laisse profiter !

Ceinwynn

 

Musique

Pierre Lapointe, le poète québécois chantant

J’ai découvert Pierre Lapointe l’année dernière, il fait partie des juges de « La Voix » au Québec. Sans l’avoir entendu chanter, sa personnalité m’a charmée. Il a un petit quelque chose d’attirant, un mélange de folie rieuse et de mélancolie, et un look très personnel, un peu dandy et j’ai toujours eu un faible pour les dandys (qui a dit que je n’étais pas fan du 19ème siècle pour rien ?) Et en plus il est auteur-compositeur-interprète, ce qui laisse supposer un univers unique.
A ma première écoute j’ai pris une claque: une voix sans fioriture et une écriture poétique à souhait. La musique, souvent du piano, est l’écrin du texte, elle l’accompagne et parfois la contredit. La sensibilité à fleur de peau de l’artiste se ressent à chaque note et nous entraîne dans son monde. Ses chansons d’amour sont à la fois sentimentales et charnelles, bien loin des chansons pour midinettes que l’on entend beaucoup trop à mon goût. Peu osent chanter « et ce soir je me branlerai encore en pensant à toi » sans que cela paraisse vulgaire. C’est le cas avec Pierre Lapointe.
Il ne cache pas son homosexualité et n’hésite pas à parler au masculin dans ses chansons. C’est, à ma connaissance, le seul à le faire.Je n’ai pas vu ses clips mais il a la réputation d’avoir un univers visuel aussi personnel que sa musique. J’aimerai aussi pouvoir le voir sur scène, son énergie et son humour doivent être dévastateurs.
En ce moment, j’écoute « Paris Tristesse » en boucle. Comme son nom l’indique, les mélodies sont plutôt mélancoliques. Le piano laisse la place à la force des textes. Il passe à Trois-Rivières bientôt, je croise les doigts pour être de la partie.

Je vous laisse sur quelques gouttes de sang …

Ceinwynn

Musique

Musique du soir: « Falling », Twin Peaks Soundtrack(Julie Cruise )

Clé de solBonsoir à tous,

Ce soir je vous propose une chanson tirée de la célèbre série « Twin Peaks ». Je suis une fan de David Lynch et je me souviens que ma mère regardait la série avec délectation. Elle m’a passé le virus. Et depuis que j’ai entendu parler du retour de l’agent Dale Cooper, je suis impatiente de voir s’il va sortir de la chambre rouge …
Voici la chanson d’amour de la série. Une musique entêtante mais tellement sensuelle et vibrante …

Ceinwynn

Musique

Archaël, un groupe bizontin à découvrir

J’ai plusieurs amis qui habitent en Franche Comté, une région que j’aime particulièrement. C’est grâce à l’une d’elles que j’ai découvert le groupe Archaël. Il est créé en 2004 par Thomas Vuillemin et David Bing et sont ensuite rejoints par Nicolas Lesouhaitier.
L’univers de leur premier album m’avait totalement subjuguée: mélange de mélancolie, de médiéval et de légendes. La voix de Thomas Vuillemin est d’une pureté folle; il s’en dégage une émotion palpable. Les textes sont superbes et excessivement mélancoliques. Leur second opus est dans la même veine. Le groupe remporte le premier prix de la Chanson d’Amour du Festival des mots d’Amour avant de décider de se lancer dans une nouvelle aventure.

« Rêves d’Ailleurs » sort en 2013, un album de douze titres aux tonalités épique-folk sur la thématique des héros. Pour fêter ses 10 ans, Archaël a décidé de travailler avec l’ensemble de musique de chambre TETRAKTYS. J’ai eu l’occasion d’écouter quelques morceaux sur le net et je suis vraiment conquise. L’univers des Bizontins se prête à merveille à la musique d’orcheste.

Si vous désirez commander les albums du groupe, il faut passer par son site internet. Il n’est malheureusement pas possible de télécharger leurs titres pour l’instant. Et si vous aimez vraiment, un projet « My Major Compagny » est en cours pour deux jours encore.

Et vous qu’en pensez-vous ?

 

Musique

Musique: Luc Arbogast

Clé de solBonsoir à tous,

Ce soir j’ai décidé de vous faire partager un coup de coeur musical. J’avais dit que ce blog ne servirait à plus à cela mais cet univers me correspond tellement que je ne peux pas y résister. C’est en écoutant « The Voice » que je suis tombée sur Luc Arbogast. Comme quoi parfois on peut faire de réelles découvertes dans ce genre d’émission. J’aime beaucoup la musique médiévale, elle correspond totalement à mon univers; surtout quand on y retrouve une touche de modernité comme je trouve que c’est le cas ici.

Bref, je vous laisse profiter de ce moment magique, j’espère que vous apprécierez.