Critique, Littérature

Les gens heureux lisent et boivent du café

imagesBonjour tout le monde,

Une éternité après tout le monde ou presque, j’ai finalement lu « Les gens heureux lisent et boivent du café » d’Agnès Martin-Lugand. Je me souviens du battage lors de sa sortie mais bizarrement impossible de me souvenir de quoi le roman parlait … Mais j’aimais le titre (je bois beaucoup de café) et la couverture donc je me suis lancée.
Et là première surprise: il s’agit d’un roman à l’eau de rose alors que je m’attendais à un roman sur la résilience et l’écriture. L’héroïne fuit en Irlande pour oublier le décès de sa fille et de son mari et y retrouve l’amour. Mais bon, cela se passe en Irlande (mon pays rêvé avec l’Ecosse) donc je continue. Je dois avouer que je l’ai dévoré en deux heures. J’ai adoré l’atmosphère du roman et l’écriture est efficace et légère. J’aurais presque envie de quitter le Québec pour l’Irlande, me poser devant la mer déchaînée et écrire. N’est-ce pas ce que l’on demande à un livre ? Nous emmener ailleurs. Dans ce cas là, le roman d’Agnès Martin-Lugand est une réussite. J’aurais préféré quelque chose de plus fouillé mais j’ai passé une magnifique soirée en Irlande.
Il y a une suite « La vie est facile, ne t’inquiète pas ». Je ne sais pas encore si je vais me laisser tenter, pour ne pas laisser Diane seule dans son café littéraire parisien.

Ceinwynn

Littérature, Roman

Vendredi Lecture: La marche en forêt de Catherine Leroux

Bonjour à tous,

Mon Vendredi Lecture est québécois avec La marche en forêt de Catherine Leroux. Il s’agit d’un livre chorale où le destin des personnages se croisent et se frôlent. Je vous en dirais plus bientôt. 

Bonne lecture !

Ceinwynn

Critique, Littérature

1Q84 de Haruki Murakami

1q84Bonjour à tous,

Je vous souhaite avant tout une excellente année 2017 inspirante et pleine de folie.
Pour bien commencer l’année, je vous propose la critique de 1Q84 de Haruki Murakami. Un auteur Japonais dont le talent est déjà reconnu. C’est un ami qui me l’a fait découvrir. Après Aki Shimazaki, je continue mon incursion dans la littérature japonaise. Je dois avouer que je regrette de ne pas m’y être intéressée avant, plus je la découvre et plus je l’aime. Tout comme pour Aki Shimazaki, j’ai eu un véritable coup de foudre pour l’univers d’Haruki Murakami; même si les deux auteurs sont aux antipodes l’un de l’autre. Avec Haruki Murakami, nous entrons dans un univers fantastique et onirique en plein Japon des années 80. Lire la suite « 1Q84 de Haruki Murakami »

Concours, Littérature

Concours d’écriture: au point mort.

Stylo-plume-ecrivain-publicCela fait deux semaines que je n’ai pas touché à mon manuscrit. La fin du concours arrive à grands pas et il faut être honnête: cette fois encore je ne participerai pas.
Ce n’est pas si grave en soi. Je vais reprendre le texte et le continuer, probablement dans un format plus court. Cela fait le deuxième essai de concours pour Ipagination que je manque. Cela fait un peu de mal à l’égo mais cela m’éclaire aussi sur une chose. Je ne suis pas encore prête pour un « gros » roman. Mon style d’écriture est plus condensé.  Je préfère les nouvelles ou romans courts. Au moins j’aurais essayé; je vais maintenant me concentrer sur des formats plus courts et surtout tout faire pour terminer les bouts d’histoires qui attendent sagement sur mon disque dur. Lire la suite « Concours d’écriture: au point mort. »

Concours, Littérature, Roman

Concours d’écriture: écrivons-nous toujours la même histoire ?

Stylo-plume-ecrivain-publicEn relisant quelques lignes de mon manuscrit hier soir,j’ai eu comme une impression de « déjà vu ». La scène me semblait étrangement familière. Et là le doute s’est insinué: et si j’écrivais la même histoire encore et encore ?
Alors bien sûr, chaque auteur a son propre style et ses propres thèmes fétiches, mais ne devrait-on pas essayer de surpasser nos obsessions littéraires ? Ceux qui me lisent souvent et me connaissent n’ont pas de mal à Lire la suite « Concours d’écriture: écrivons-nous toujours la même histoire ? »

Concours, Littérature, Roman

Concours d’écriture: Scrivener

Stylo-plume-ecrivain-publicBonjour à tous,

Comme promis, me revoilà pour faire un petit point sur le concours d’écriture sur lequel je travaille actuellement. J’ai décidé de vous parler du logiciel que j’ai commencé à utiliser pour travailler: Scrivener.

Il s’agit d’un logiciel payant qui permet d’organiser ses projets d’écriture en intégrant toutes ses notes au même endroit. plus besoin d’ouvrir 15 documents Word et autant de PDF pour avoir accès à son brainstorming. L’écran se sépare en deux avec le texte d’un côté et le support désiré de l’autre. Scrivener permet également de gérer son texte à grands coups de métadonnées et de mots-clés. Chaque texte peut ainsi avoir sa petite fiche avec son résumé et ses mots-clés. Un bon moyen de garder le fil si vous êtes comme moi, un peu à partir dans tous les sens. Une fois votre texte terminer, il suffit de l’exporter et la mise en page se fait toute seule !

Je ne l’utilise pas encore à fond, je le reconnais mais il me permet de mieux me concentrer sur ce que je fais. Le mode plein écran est un bonheur mais ce que je préfère c’est vraiment le fait de pouvoir avoir mon écran coupé en deux. D’un côté mon texte, de l’autre ma fiche de personnage, de lieux ou mon plan. Le découpage du texte en scène est aussi un bon moyen de « voir » son texte, si comme moi vous êtes visuels. J’aime aussi beaucoup les modèles de pagination et de fiches de personnage. C’est une véritable aide pour les auteurs un peu intuitif, un peu de structure ne fait pas de mal quand on se lance dans un gros texte.
Si vous voulez en savoir plus, rendez-vous ici

J’ai peu avancé ces temps-ci avec les récents événements. Néanmoins, mon premier chapitre est terminé ! Il est toujours le plus difficile pour moi et pourtant j’aime mettre en place l’ambiance du texte. Avec les vacances de Noël qui approchent je vais pouvoir enclencher la vitesse supérieure.

A bientôt et si vous avez des questions, n’hésitez pas 😉

Ceinwynn